Notre blog

Renforcer le sentiment d’appartenance en entreprise

Renforcer le sentiment d’appartenance en entreprise

Renforcer le sentiment d’appartenance en entreprise est crucial pour favoriser la motivation, la satisfaction et la productivité des employés. Voici quelques stratégies que les entreprises peuvent mettre en œuvre pour renforcer ce sentiment d’appartenance :

RSE et cohésion d’équipe en entreprise

RSE et cohésion d’équipe en entreprise

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) et la cohésion d’équipe sont deux concepts qui, bien que distincts, peuvent être interconnectés et se renforcer mutuellement au sein d’une organisation. La RSE englobe les pratiques commerciales éthiques et durables qui prennent en compte l’impact social et environnemental des activités d’une entreprise. La cohésion d’équipe, quant à elle, se réfère à la force et à l’harmonie au sein d’un groupe de collaborateurs.

Alimentation et santé mentale

Alimentation et santé mentale

L’alimentation joue un rôle crucial dans la santé mentale. Les choix alimentaires peuvent influencer directement le fonctionnement du cerveau et avoir un impact sur des aspects tels que l’humeur, la concentration, le niveau d’énergie et même le risque de développer des troubles mentaux. Voici quelques points à considérer sur la relation entre l’alimentation et la santé mentale :

Salariés et mal être au travail

Salariés et mal être au travail

Les salariés peuvent éprouver un mal-être au travail pour diverses raisons, et ces sentiments peuvent avoir des conséquences néfastes sur leur bien-être général, leur productivité et même leur santé mentale. Voici quelques facteurs qui peuvent contribuer au mal-être des salariés :

Quel lien entre performance et RSE

Quel lien entre performance et RSE

La performance d’une entreprise ne se mesure pas seulement à ses résultats financiers, mais aussi à sa responsabilité sociale. La responsabilité sociale des entreprises (RSE) englobe les actions qu’une entreprise prend pour contribuer au bien-être de la société, que ce soit sur le plan environnemental, social ou éthique.

Vélo et travail

Vélo et travail

Faire du vélo pour se rendre au travail présente de nombreux avantages, tant sur le plan financier que sur le plan environnemental et de la santé. C’est une option de transport efficace et durable qui peut améliorer votre qualité de vie tout en contribuant à la protection de la planète.

L’impact des besoins vitaux et sociaux sur le management

L’impact des besoins vitaux et sociaux sur le management

Les besoins vitaux et sociaux ont un impact significatif sur la gestion des personnes au sein d’une organisation. Les gestionnaires, les dirigeants et les responsables des ressources humaines doivent tenir compte de ces besoins pour créer un environnement de travail positif, favoriser la motivation des employés et renforcer les relations professionnelles. Voici comment ces besoins influencent le management :

Expérience, connaissance et savoir

Expérience, connaissance et savoir

L’expérience est à la base de la connaissance, la connaissance englobe une gamme plus large d’informations et de compétences, et les savoirs sont des éléments spécifiques de la connaissance. Ces concepts sont interdépendants et contribuent à la forger la compréhension d’une personne et à sa capacité à interagir avec le monde qui l’entoure.

Environnement de travail et RPS

Environnement de travail et RPS

L’environnement de travail et les Risques Psychosociaux (RPS) sont des éléments importants à considérer pour la santé et le bien-être des employés dans une organisation. Les RPS se réfèrent aux facteurs et aux conditions qui peuvent avoir un impact négatif sur la santé mentale, émotionnelle et physique des travailleurs. Ils incluent des aspects tels que le stress chronique, la charge de travail excessive, le harcèlement, le manque de soutien social, l’insécurité de l’emploi.

Le jardinage et la santé humaine

Le jardinage et la santé humaine

Le jardinage peut être une activité bénéfique pour la santé en offrant une opportunité de rester actif, de gérer le stress, de manger plus sainement, d’interagir socialement et de profiter des bienfaits de la nature.

TMS et fascia

TMS et fascia

Les TMS peuvent prendre de nombreuses formes, notamment des troubles tels que le syndrome du canal carpien, l’épicondylite (tennis elbow), la tendinite, la lombalgie, et d’autres affections musculosquelettiques. Le traitement des TMS peut varier en fonction du type de trouble et de sa gravité. Il est généralement recommandé de consulter un professionnel de la santé, comme un physiothérapeute ou un médecin, pour obtenir un diagnostic précis et élaborer un plan de traitement adapté à la situation individuelle. Les fascias peuvent faire partie intégrante de l’évaluation et du traitement des TMS, en particulier lorsque des tensions ou des restrictions des fascias sont identifiées comme étant liées au problème.

Les abeilles, un enjeu majeur de RSE

Les abeilles, un enjeu majeur de RSE

La RSE ne se limite pas aux abeilles, mais elle englobe l’ensemble de l’impact environnemental et social d’une entreprise. Soutenir la conservation des abeilles est une composante de la RSE, et de nombreuses entreprises intègrent ces préoccupations dans leur stratégie globale de durabilité.

La santé pour répondre aux grandes problématiques RH d’aujourd’hui 

La santé pour répondre aux grandes problématiques RH d’aujourd’hui 

En résumé, la santé joue un rôle essentiel dans la gestion des ressources humaines en contribuant au bien-être des employés, à la productivité, à l’engagement, à la réduction des coûts et à l’adaptation aux défis actuels. Les entreprises qui intègrent la santé au cœur de leur stratégie RH sont mieux préparées à relever les défis du monde du travail contemporain.

Développement du pouvoir d’agir et compétences psychosociales

Développement du pouvoir d’agir et compétences psychosociales

Le développement du pouvoir d’agir pour acquérir des compétences psychosociales peut se faire à travers l’éducation, la formation, la thérapie, l’auto-apprentissage et la pratique. Il est important de reconnaître que ce processus peut varier d’une personne à l’autre et qu’il n’y a pas de chemin unique vers le développement de ces compétences. L’objectif est de renforcer la résilience, d’améliorer les relations interpersonnelles et de favoriser un bien-être émotionnel et social global.

L’impact de la compétition sur l’état de bien-être des salariés

L’impact de la compétition sur l’état de bien-être des salariés

Il est important de noter que chaque individu réagit différemment à la compétition, et ce qui peut être motivant pour certains peut être stressant pour d’autres. Les entreprises doivent donc prendre en compte la diversité des besoins et des préférences de leurs salariés et chercher un équilibre entre la stimulation de la compétition et la préservation du bien-être au travail. Cela peut passer par des programmes de soutien à la santé mentale, des opportunités de développement professionnel équilibrées et une culture d’entreprise qui valorise la collaboration autant que la compétition.

Mesures qualitatives et quantitatives sur la santé, sécurité et QVT

Mesures qualitatives et quantitatives sur la santé, sécurité et QVT

L’utilisation conjointe de mesures qualitatives et quantitatives permet aux entreprises d’obtenir une image plus complète de la santé, de la sécurité, de la qualité de vie et du bien-être au travail. Cela leur permet de mettre en place des programmes d’amélioration plus efficaces et de répondre aux besoins de leurs employés de manière plus ciblée.

Naceol vous offre un indicateur clé du capital humain et 5 dimensions RH pour créer une culture d’entreprise cohérente, authentique et
attractive.

Le management et la santé QVCT

Le management et la santé QVCT

Le management joue un rôle central dans la promotion de la santé, du bien-être et de la qualité de vie au travail, ce qui peut avoir un impact positif sur la productivité, la satisfaction des employés et la réputation de l’entreprise. Les entreprises qui reconnaissent l’importance de ces aspects sont souvent mieux à même d’attirer et de retenir des talents et de créer un environnement de travail favorable à la croissance et à la réussite à long terme

La santé face à un environnement volatil, incertain, complexe et ambigu (VUCA)

La santé face à un environnement volatil, incertain, complexe et ambigu (VUCA)

Face à ces défis, les systèmes de santé doivent être flexibles, résilients et capables de s’adapter rapidement aux changements. Cela peut impliquer l’utilisation de technologies innovantes pour la collecte et l’analyse de données, la mise en œuvre de stratégies de gestion des risques, et l’adoption de politiques de santé publique qui tiennent compte de la volatilité et de l’incertitude. Il est également important d’impliquer les parties prenantes, y compris les patients, dans la prise de décision pour gérer l’ambiguïté et la complexité.

Ergonomie et santé bien-être au travail

Ergonomie et santé bien-être au travail

Un environnement de travail qui intègre l’ergonomie, qui favorise la collaboration et qui prend en compte la santé et le bien-être des employés peut contribuer à créer un lieu de travail plus productif, plus agréable et plus sain. Les entreprises qui investissent dans de tels environnements sont souvent mieux placées pour attirer et retenir des talents, tout en favorisant le bien-être de leurs employés et leur succès à long terme.

La santé humaine et la RSE

La santé humaine et la RSE

La RSE peut avoir un impact significatif sur la santé humaine à travers divers canaux, notamment l’amélioration des conditions de travail, la réduction de l’impact environnemental, la promotion de produits et de services sains, l’engagement communautaire et l’amélioration de l’image de marque. Les entreprises qui intègrent la RSE dans leur modèle commercial peuvent contribuer positivement à la santé et au bien-être des individus et des communautés.

Les besoins vitaux et l’activité physique

Les besoins vitaux et l’activité physique

Ces besoins vitaux sont fondamentaux pour la survie et le bien-être de tout individu. Lorsque ces besoins ne sont pas satisfaits de manière adéquate, cela peut entraîner des problèmes de santé, de sécurité et de qualité de vie. Les gouvernements, les organisations humanitaires et la société en général s’efforcent souvent de garantir que ces besoins vitaux sont accessibles à tous, en particulier aux personnes vulnérables ou dans le besoin.

Quels liens entre TMS et environnement de travail ?

Quels liens entre TMS et environnement de travail ?

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) sont des affections qui touchent les muscles, les tendons, les ligaments, les articulations et les nerfs du corps. Ces troubles sont souvent associés à des facteurs liés à l’environnement de travail. Voici quelques-unes des façons dont l’environnement de travail peut influencer le développement des TMS :

La prévention de votre santé mentale 

La prévention de votre santé mentale 

La prévention de la santé mentale est un aspect essentiel de la santé globale d’une personne. Elle vise à promouvoir le bien-être mental, à réduire les facteurs de risque de troubles mentaux et à renforcer les ressources personnelles pour faire face aux défis mentaux.

L’impact de la sérénité financière sur la santé

L’impact de la sérénité financière sur la santé

La sérénité financière et la santé humaine sont étroitement liées et s’influencent mutuellement. Il est important de prendre des mesures pour maintenir un équilibre entre les deux en gérant ses finances de manière responsable, en adoptant un mode de vie sain. Un équilibre réussi entre la sérénité financière et la santé humaine peut conduire à une vie plus équilibrée et satisfaisante.

La santé et la performance en entreprise

La santé et la performance en entreprise

Nous observons que la corrélation entre la santé et la performance en entreprise est un sujet d’intérêt croissant pour les chercheurs, les entreprises et les professionnels des ressources humaines. Plusieurs études ont examiné cette relation complexe et ont identifié des liens significatifs entre la santé des employés et leur performance au travail.

La gestion du stress au travail

La gestion du stress au travail

La gestion du stress au travail est un processus continu. Il est important de reconnaître que tout le monde est différent. Ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas convenir à une autre. Trouvez les stratégies qui vous conviennent le mieux et maintenez une attitude positive envers la gestion du stress pour améliorer votre bien-être au travail. Les employeurs peuvent également jouer un rôle en mettant en place des politiques et des programmes de bien-être pour soutenir leurs employés dans la gestion du stress.

ISOLEMENT : Stress et risques psychosociaux atteignent également la santé osseuse

ISOLEMENT : Stress et risques psychosociaux atteignent également la santé osseuse

L’isolement et les distanciations sociales, majorés après le contexte de pandémie, favorisant les risques psychosociaux entraineraient également une atteinte sur la santé et la qualité osseuse des individus.

Ce rapport, démontré par une équipe d’experts présenté lors de la réunion annuelle de l’Endocrine Society de Chicago de 2023, sous la tutelle du Dr Rebecca Mountain, du MaineHealth Institute for Research à Scarborough (Maine), avance que « l’isolement social est une forme puissante de stress psychosocial et constitue un problème de santé publique croissant. En plus des effets sur la santé, la santé mentale ou encore l’apparition de maladies chroniques qui sont connus, l’association avec la perte osseuse n’a jamais été présenté ou très rarement ».

CERVEAU ET SYSTEME DIGESTIF : Lien entre stress et maladies intestinales

CERVEAU ET SYSTEME DIGESTIF : Lien entre stress et maladies intestinales

Dans cette étude, les chercheurs de la Penn Medecine mettent en avant le lien entre les MICI (Maladie Inflammatoire Chronique de l’Intestin) et le stress psychologique.
Les résultats publiés dans la revue scientifique Cell détaillent une nouvelle approche de l’axe Intestin-Cerveau en montrant comment des cellules du SNC (Système Nerveux Central) transfèrent des réponses face au stress au système digestif de manière générale.
 
Pour information, les MICI font échos à 2 grandes affections, la RCH (Rectocolite Hémorragique) et la maladie de Crohn, qui sont caractérisées par une inflammation du système digestif entrainant d’autres symptômes de cette sphère plus ou moins permanents.
Actuellement les traitements consistent en un changement de régime alimentaire, des stéroïdes, des anti-inflammatoires et/ou des immunosuppresseurs.

Santé Publique – SUCRE : il faut réduire la consommation !

Santé Publique – SUCRE : il faut réduire la consommation !

L’OMS suggère de réduire la consommation de sucre à moins de 10% des apports énergétiques quotidiens : en respectant ces recommandations la consommation de sucre peut faire partie d’un régime varié et équilibré sans engendrer d’effets délétères sur l’organisme dans la durée.
La limitation des boissons sucrées à une seule consommation hebdomadaire est un bon moyen d’y parvenir car l’OMS estime que les boissons sucrées représentent jusqu’à 50 % des apports chez les consommateurs excessifs.

RÉSILIENCE MENTALE : Le niveau d’éducation joue un rôle déterminant

RÉSILIENCE MENTALE : Le niveau d’éducation joue un rôle déterminant

Un meilleur niveau d’éducation, associée à une exposition plus légère au stress, receuilli par auto évaluation lors d’un questionnaire, apparaissent comme les 2 facteurs clés de la résilience mentale. Également, une bonne santé et du soutien social contribuent à cette résilience, surtout à des âges plus avancés.
C’est dans le « Journals of Gerontology Series B » que l’équipe de l’Ohio State University présente une association supplémentaire : traverser un nombre élevé d’expériences difficiles dans la vie est associé à une résilience très élevée.

TÉLÉTRAVAIL : Rapport Bénéfice-Risque social et sanitaire

TÉLÉTRAVAIL : Rapport Bénéfice-Risque social et sanitaire

La période de pandémie du COVID19 a changé les habitudes pour des dizaines de millions de travailleurs à travers le monde, contraints alors soudainement de travailler à domicile.
Les modèles hybrides s’étants largement imposés, les premiers bilans révèlent que plus de 20 % de la population active qualifiée, notamment dans les pays riches, travaille à distance entre 3 et 5 jours par semaine aussi efficacement que sur site.
Évaluer le rapport bénéfice-risque de cette révolution à la fois économique et sociale devient important.
Si les avantages semblent l’emporter, que ce soit pour les salariés ou l’entreprise, notamment en matière de santé, il est intéressant d’identifier le modèle optimal.

USAGE EXCESSIF DES ECRANS : Les conséquences.

USAGE EXCESSIF DES ECRANS : Les conséquences.

Même si les écrans permettent de garder le lien à travers le monde via notamment l’emploie des réseaux sociaux, l’utilisation en excès peut générer un éloignement physique : les personnes hyperconnectés ont tendance à se replier sur eux-mêmes, à ne plus entretenir de relations avec leurs proches et ainsi se couper du réel pour se réfugier dans le monde virtuel.

Les écrans deviennent fondamentaux dans leur vie au détriment de tout le reste.
La désocialisation devient le premier risque lié à un usage excessif des écrans contribuant à augmenter les risques dépressifs et compromettant à tout épanouissement social, scolaire ou professionnel.

PRODUCTIVITÉ et QUALITÉ DE VIE : si on travaillait 4 jours ?

PRODUCTIVITÉ et QUALITÉ DE VIE : si on travaillait 4 jours ?

Dans cette étude, 61 organisations et entreprises ont réduit pendant une période de 6 mois, 20% de nombre d’heures de travail sans pour autant diminuer le salaire sur l’ensemble de 2900 salariés.
Tous les secteurs d’activités sont représentés dans cette étude.
Pour mesurer les effets sur les individus, les chercheurs ont interrogé l’ensemble des employés tout au long de l’étude sur les effets d’une journée de temps libre supplémentaire par semaine.
Par auto-évaluation, la santé mentale et physique s’est améliorée en parallèle de la baisse significative des taux de stress et de fatigue.

L’EXERCICE PHYSIQUE : plus efficace que les médicaments pour gérer la santé mentale

L’EXERCICE PHYSIQUE : plus efficace que les médicaments pour gérer la santé mentale

Selon l’OMS (Organisme Mondial de la Santé) : « Les troubles mentaux sont moins souvent diagnostiqués et moins largement traités que les maladies physiques, chroniques ou infectieuses, pourtant ils concernent 1 personne sur 8 dans le monde (…) Les problèmes de santé mentale entraînent également environ 2.500 milliards d’euros de dépenses mondiales de santé et ces coûts sont en augmentation constante.»

IMMUNITE de l’enfant : Plus d’activité, moins d’infections

IMMUNITE de l’enfant : Plus d’activité, moins d’infections

Cette étude observatoire réalisée entre 2018 à 2019 par une équipe de pédiatres de la Medical University of Warsaw, publiée dans la revue Pediatric Research, auprès de 104 enfants âgés de 4 à 7 ans met en avant la corrélation entre le niveau de pratique de l’activité physique et la prévalence des infections des voies respiratoires supérieures.

Afin de mesurer les données, un brassard podomètre était équipé 24h sur 24 pendant 40 jours sur les participants pour pouvoir recueillir avec le niveau d’activité physique et leur récupération par le sommeil.
En parallèle un questionnaire était rempli quotidiennement sur une période de 2 mois par les parents pour relever les symptômes respiratoires des enfants entre autres données.

STRESS AU TRAVAIL : Attention aux managers à faible estime de soi !

STRESS AU TRAVAIL : Attention aux managers à faible estime de soi !

Cet article reprend une partie de l’ouvrage du Pr Simon L.Dolan, chercheur depuis 40ans sur le « bien-être au travail ».
L’objet de cet ouvrage étant de mesurer l’impact réel d’un management toxique en termes de stress au travail et quels en sont les signes, décrit comme toxiques, les dirigeants ayant une faible estime de soi. Ils seraient ainsi les managers les plus à même de transmettre le stress à leurs collaborateurs.

Constat alarmant sur la réduction de la capacité physique des adolescents 

Constat alarmant sur la réduction de la capacité physique des adolescents 

La sédentarité et l’inactivité physique, accentuée par le temps passé devant les écrans, sont les grands responsables de la baisse des capacités physiques des adolescents et donc de leur capital santé. L’espérance de vie de cette population est directement impactée.
Ceci impactera également l’ensemble du système sanitaire avec la nécessité de prise en charge de nombreux patients atteints de maladies chroniques supplémentaires, avec des conséquences sociales et économiques majeures, entraînant notamment un déficit en moyens humains pour le monde du travail. Le sport et l’activité physique faisant partie de la prévention primaire des maladies chroniques et du vieillissement.

« Nos collégiens de 15 ans préparent leurs infarctus du myocarde à 30 ans », cite le Pr. CARRÉ.

Les addictions aux substances psychoactives

Les addictions aux substances psychoactives

Les problématiques addictives restent en 2023 un enjeu majeur pour la santé publique. Il est difficile de s’en soustraire sans une forte volonté personnelle et un accompagnement de professionnels formés en addictologie.
La dépendance insidieuse du cerveau est liée à la consommation de psychoactifs souvent disponibles à la vente en libre-service. Après un plaisir fugace se mettent en place des habitudes menant à une rupture sociale et un isolement progressif. Les substances psychoactives (le tabac, l’alcool ou le cannabis) provoquent parfois une fragilité et un comportement des personnes très révélateur de leur état.

La qualité de vie et des conditions de travail (QVCT)

La qualité de vie et des conditions de travail (QVCT)

La QVCT (qualité de vie et des conditions de travail) a pris la place de la QVT depuis l’ANI datant du 9 décembre 2020.
Un nombre croissant d’entreprises reconnaissent l’importance de garder leurs salariés. Elles ont instauré des politiques visant à améliorer le bien-être de leurs collaborateurs sur leur lieu de travail tout en se préoccupant de leurs conditions de travail.

Quelles solutions faut-il adopter contre la grande démission ?

Quelles solutions faut-il adopter contre la grande démission ?

La crise sanitaire du Covid-19 a contraint de nombreux salariés à se remettre en question et à faire l’expérience d’une véritable réflexion. Le grand sentiment d’insécurité et d’incertitude qui prévalait y est pour quelque chose. En gardant cela en tête, nous vous proposons un nombre de stratégies efficaces pour guider votre entreprise à garder vos collaborateurs indispensables afin de rester toujours compétitive face à la concurrence.
À présent, beaucoup de salariés sont en télétravail et d’autres ont été licenciés pour surmonter les difficultés de trésorerie. Pour compliquer la situation, un autre phénomène est apparu : celui de la Grande Démission !

La grande démission indique-t-elle notre besoin de trouver un sens à notre travail ?

La grande démission indique-t-elle notre besoin de trouver un sens à notre travail ?

Le phénomène de la Grande Démission est né aux États-Unis pendant la crise sanitaire du Covid-19 courant 2021 où plus de cinquante millions d’Américains ont quitté leur emploi.
Cette même tendance a été observée en France avec une augmentation des démissions dans une proportion spectaculaire de 520.000 départs volontaires rien que dans le premier trimestre de 2022.
La DARES a mené une étude sur cette situation et elle donne ses interprétations sur la Grande Démission française. Il faut savoir qu’en France, les démissions ont déjà connu des pics dans le passé : le taux actuel de 2,7 % a déjà été dépassé en 2008 où il a atteint 2,9 % pendant la crise financière.
En conséquence, ce phénomène actuel révélerait en fait une crise majeure sous-jacente. Il est évidemment lié au ralentissement économique relatif au COVID-19 et à la reprise qui s’est amorcée début 2023.
Il y a bien sûr d’autres explications plausibles : les salariés tentent de résoudre la baisse de leur pouvoir d’achat causé par l’inflation en changeant d’employeur pour un emploi mieux rémunéré, cette orientation devrait vraisemblablement se poursuivre encore plusieurs mois.
En revanche, la DARES souligne qu’un grand nombre de salariés démissionnent pour retrouver un emploi plus riche de sens pour eux.
« Il s’agit désormais de faire un excellent travail dans un environnement agréable et sain. La notion de qualité de vie au travail (QVT) est fortement intégrée dans les attentes des salariés vis-à-vis de leur employeur, elles prennent en compte le besoin de reconnaissance par l’entreprise en même temps qu’une meilleure gestion de la vie professionnelle et privée. »

La grande démission est-elle arrivée en France ?

La grande démission est-elle arrivée en France ?

En observant les dernières statistiques, nous constatons que le taux de démission est en hausse sans pour autant apparaitre exceptionnel. Cependant, le taux de démission observé depuis 2008 serait-il impacté si nous prenions en compte le nombre de ruptures conventionnelles ?
Le taux de départ volontaire le plus haut se situait au début du trimestre 2008 avec un total de 510.000 démissions, dont 400.000 pour des contrats à durée indéterminée.
La question d’une grande démission à la française fait débat actuellement dans l’hexagone en référence à la situation du marché du travail américain de 2021 où la première vague de la crise sanitaire a donné lieu à une avalanche de départs volontaires pour un bon nombre de salariés américains. La raison ? La recherche d’un nouvel emploi mieux rémunéré ou différent, ou encore tout simplement quitter le marché du travail pour d’autres motifs.

Evaluation de l’immunité dans un bilan santé RAICE

Evaluation de l’immunité dans un bilan santé RAICE

Si on se réfère à l’Encyclopédie Universelle, le terme « immunologie » vient d’« Immunis » qui désignait l’exemption de charges, d’impôts chez les Romains.
Les bactériologistes du XIX siècle ont ainsi caractérisé la protection (biologique) contre les infections comme réaction immunitaire.
Les progrès des pionniers français de l’immunologie à la fin du XIX siècle ont permis de mieux caractériser les phénomènes d’anaphylaxie c’est-à-dire de réaction d’un organisme à une substance étrangère.
En a découlé la notion de Soi, du Vivant, et les mécanismes de défense du Soi.

Physiologie des troubles musculo-squelettiques (TMS) –  Partie 2/2

Physiologie des troubles musculo-squelettiques (TMS) – Partie 2/2

Dans notre article précédent, nous avons vu que les TMS dans le monde du travail, proviennent notamment de mauvaises postures au cours d’un effort physique important ou d’une posture prolongée, de gestes répétitifs, d’un équilibre instable.
Ces maux étant d’origines multifactorielles, un seul élément de solution ne sera donc pas suffisant, il faut multiplier les actions.

Le sommeil colonne vertébrale de votre existence

Le sommeil colonne vertébrale de votre existence

Le sommeil est une fraction temporelle importante de l’existence ,7h à 8h par jour environ qui jusqu’à récemment a été négligé par les professionnels de Santé et les dormeurs eux-mêmes. Il fait partie des fonctions vitales de l’organisme comme la respiration, la digestion ou l’immunité. Bien dormir semblait « naturel » et le désagrément lié aux insomnies était considéré comme banal. Le mauvais dormeur sollicitait son médecin pour l’obtention de la pilule magique, narcoleptique qui lui effaçait l’insomnie répétée lui empoisonnant l’existence.

Bilan Santé RAICE : Passer d’un état de patient à un état d’acteur de sa vie

Bilan Santé RAICE : Passer d’un état de patient à un état d’acteur de sa vie

Passer d’un état de patient à un état d’acteur de sa vie, c’est parfois se faire aider par un passeur. Toute personne peut bénéficier de l’entretien RAICE. Il en est ainsi des personnes souffrantes, leur permettant d’exprimer leur plainte, ou un problème à résoudre. C’est un moment privilégié, un moment pour eux ! et que pour eux !

Il peut s’agir d’un patient en voie de convalescence qui a besoin d’un RELAI, après avoir été soigné, par de multiples intervenants soignants, d’une maladie toujours invalidante à quelque degré que ce soit. Cette maladie qui se chronicisant à un impact sur son corps, son esprit, ses équilibres, ses relations à l’autre et des conséquences sociales individuelles et collectives : Directement envers sa famille, et ses proches, dans son milieu de travail où absentéisme et démotivation le relégueront encore plus hors du monde.

Physiologie des troubles musculo-squelettiques (TMS) – Partie 1/2

Physiologie des troubles musculo-squelettiques (TMS) – Partie 1/2

Dans le monde du travail, ces troubles proviennent, notamment, de mauvaises postures au cours d’un effort physique important ou d’une posture prolongée, de gestes répétitifs, d’un équilibre instable. On les distingue des RPS, risques psycho-sociaux, qui sont les risques encourus face à une défaillance psychique, perte du contrôle de soi ou de ses émotions, manque de concentration et fatigue.
Quelles sont les éléments, dans le corps humain, impliqués dans ces troubles ?

Psychomotricité et confiance en soi

Psychomotricité et confiance en soi

L’espace est une notion ayant plusieurs sens en fonction de la discipline et du contexte (l’espace géographique, l’espace en astronomie, l’espace psychique en psychologie…). 

Communément, l’espace est un lieu approximativement défini où peut se situer quelque chose. La notion de temps y est souvent rattachée (espace-temps)

En psychomotricité, la notion d’espace fait écho à la conscience que l’individu possède de son environnement et comment il s’y organise.
Être en mesure de se représenter et de concevoir l’espace est une compétence qui découle de l’expérience du corps, point de départ de la psychomotricité :

Protocole RAICE : Les piliers pour maintenir une immunité performante

Protocole RAICE : Les piliers pour maintenir une immunité performante

Bien comprendre son système immunitaire pour mieux agir :
L’immunité est un des systèmes biologiques les plus abouti pour défendre notre organisme contre les agressions externes et internes de notre existence. Ses grandes fonctions sont la préservation et la protection du « SOI ».

Aujourd’hui avec la réapparition des grandes pandémies infectieuses, une immunité consolidée est devenue l’espoir et le souci de toute la population mondiale. Mais chacun en a une interprétation différente : Immunité pour l’individu, immunité pour une population dite immunité collective ? Quelle est la relation entre les deux, et en quoi suis-je concerné ?

De nombreux sites et ouvrages sont disponibles pour comprendre les mécanismes biologiques, et je ne reviendrai pas trop sur la biologie fine de l’immunisation mais sur la façon dont on peut faire au mieux pour maintenir et augmenter ses DEFENSES naturelles aux défis actuels du Covid.

Addiction et sommeil : des interactions bidirectionnelles

Addiction et sommeil : des interactions bidirectionnelles

Aujourd’hui le manque de sommeil devient une problématique majeure dans notre civilisation.
En effet, nos modes de vie sollicitant et effervescent mettent de plus en plus à mal la qualité et la durée de notre sommeil. Pourtant le sommeil est un facteur régénérateur d’énergie parmi les 3 grandes sources dont dispose l’organisme d’un point de vue biologique (respiration, sommeil, alimentation), s’en priver d’une ou en partie aura inévitablement des conséquences sur notre santé globale. La qualité et la quantité de sommeil sont des facteurs faisant partie d’un ensemble de déterminants de la santé.
Le sommeil joue un rôle dans la protection de notre état de santé, de bien-être et d’équilibre. A défaut, les troubles du sommeil entraînent des conséquences sur le physique et le psychique de l’organisme. Par constat scientifique, les personnes concernées par ces troubles du sommeil ont une facilité à développer des tendances addictives, soit stimulantes, soit hypnotiques sans pour autant avoir la conscience des effets délétères de ce type de comportement.

Sens – Utilité – Travail – Santé globale

Sens – Utilité – Travail – Santé globale

La valorisation du capital humain, le développement des compétences et des relations humaines sont indispensables à la réussite de chacun. Ils ont placé la communication au centre des préoccupations de ces 3 espaces professionnels devenus incontournables désormais.

De leur côté, la santé et la santé au travail font cause commune et elles deviennent parties prenantes dans l’amélioration des relations interpersonnelles et interprofessionnelles.

Ainsi, des mots émergent comme sens, utilité, travail, bien-être. Quelles relations intimes les animent ?

Pour mieux comprendre leur corrélation, ouvrons les portes de la linguiste en apportant une définition claire de ces termes employés. Quels comportements, quelles attitudes expriment-ils ?

Soyons curieux (1) et traquons ces mots pour leur faire exprimer vraiment ce dont ils sont porteurs afin qu’ils livrent à tout acteur de sa vie et à tout manager engagé la dynamique qui les assemble ou les désunit.

ÊTRE et PHÉNOMÉNOLOGIE : comment les comprendre pour mieux les accepter ?

ÊTRE et PHÉNOMÉNOLOGIE : comment les comprendre pour mieux les accepter ?

hacun de nous est soumis à une distinction entre l’enveloppe corporelle et l’esprit régisseur de notre réflexion.

À l’origine, cet état de fait s’expliquait par des motifs théologiques ou des motivations scientifiques issues de la pratique de l’esprit rationnel diffusé par le mathématicien René Descartes.

C’est ce qui explique l’émergence des sciences du corps et de la réflexion :
La physiologie pour définir le fonctionnement du corps humain
La psychologie pour rationaliser scientifiquement ce qui émane de la « psyché ».

De ce fait, comme l’explicite l’Organisation mondiale de la santé dans sa définition, la recherche sur la santé a ouvert le champ à de multiples sphères où l’individu est évalué en rapport avec son environnement. Ces diverses sphères s’attachent à l’investigation sur les domaines physiques, émotionnels, psycho-comportementaux et sociaux de l’être humain.

Il n’a pas fallu longtemps pour découvrir que le champ psychologique est le premier à justifier les agissements de l’homme en société. La psychologie s’est concentrée sur la formulation orale des pensées d’une personne pour étudier celles-ci comme des miroirs réfléchissants du logos.
Les comportements ont également fait l’objet d’une classification spécifique qui se distingue par une étude approfondie des structures de la famille, de la société et du milieu professionnel.

Formation TMS en entreprise : une nouvelle approche

Formation TMS en entreprise : une nouvelle approche

Cette partie spécifique de la formation est celle qui permet une prise en compte beaucoup plus large des origines des Troubles Musculo-Squeletiques.
Cette formation TMS élaborée par Nacéol s’appuie sur les résultats du protocole RAICE construit sur plus de 10 ans d’études et d’analyses des données régulièrement collectées en entreprise.
Les résultats ont mis en évidence l’ensemble des facteurs qui concourent aux désordres musculosquelettiques ainsi que le poids de leur contribution.
La proposition dans cette formation est de travailler sur l’ensemble de ces facteurs ce qui va rapidement améliorer à la fois les dysfonctionnements liés aux TMS mais aussi la santé individuelle.

Schéma corporel et proprioception

Schéma corporel et proprioception

Depuis toujours, l’Homme n’a sans cesse évolué en fonction de son interaction avec son environnement, dépourvu de crocs, de griffes, d’ailes ou de fourrure, il n’a pu compter que sur son cerveau et de sa plasticité afin d’optimiser chacune de ses décisions et de ses actions.
Sa survie en temps qu’espèce ne dépend que de sa capacité d’adaptation face au monde extérieur, et sa connaissance de soi-même et de ses propres capacités corporelles, physiques et mentales.
Comprendre comment intervient la proprioception dans l’élaboration du schéma corporel permet de comprendre l’importance de son rôle dans le contrôle et la coordination de nos mouvements.

Entreprise et prévention santé

Entreprise et prévention santé

L’employeur est face à un nouveau défi réglementaire. Depuis peu le code du travail incombe à l’employeur de s’assurer de la santé globale physique et mentale de ses salariés. Autrement dit, le chef d’établissement a, à sa charge, cette responsabilité de conjuguer, d’articuler santé et santé au travail.

Ce qui sous-tend 2 axes de prévention :
Prendre le salarié en tant qu’individu : c’est prendre en compte le cadre professionnel et sphère privée du salarié
Faire de ses espaces de travail un lieu commun d’éducation et de formation à la santé.

Posture et mobilier ergonomique au poste de travail : Les contraintes biomécaniques

Posture et mobilier ergonomique au poste de travail : Les contraintes biomécaniques

Aujourd’hui nos modes de vies et de transports de plus en plus sédentaires associés au manque d’activité physique et sportive en dehors mais aussi au sein du lieu de travail, tendent à favoriser les contraintes biomécaniques sur le corps. Cela a pour conséquence l’apparition de troubles musculosquelettiques par manque de mobilité, renforcement musculaire et de capacité d’adaptation physiologique.
Le manque de dynamisme corporel associé à une mauvaise posture prolongée due à un aménagement du poste de travail peu ergonomique se généralise, notamment avec la démocratisation du télétravail.
Debout comme assis, le corps humain subit l’action de la gravité. Cette force génère des contraintes biomécaniques ostéoarticulaires et musculaires. Comme ces contraintes varient en fonction de la posture adoptée, de sa prise de conscience (ancrage psychocorporel et psychomoteur) et de sa durée par l’individu, le poste de travail joue un rôle dans le maintien de ces troubles.

Les compétences psychosociales : life skills et soft skills

Les compétences psychosociales : life skills et soft skills

Les entreprises, les managers cherchent de nouvelles pistes. Certaines compétences humaines ou savoir être semblent a priori une réponse productrice de solutions. Ces compétences sont appelées les Compétences Psycho Sociales : Des compétences de vie « life skills » et des compétences comportementales « soft skills ».

LE DIAGNOSTIC SANTÉ RAICE : Notions pluridisciplinaire interdisciplinaire transdisciplinaire

LE DIAGNOSTIC SANTÉ RAICE : Notions pluridisciplinaire interdisciplinaire transdisciplinaire

Il est un atelier expérientiel construit sur une approche positive et intégrative. il offre la possibilité de mieux appréhender les interconnexions entre les 8 déterminants de la QVCT et de mieux comprendre les corrélations entre : le rapport à soi, le rapport aux autres, le rapport au monde. La finalité étant de préserver le maintien des équilibres par l’Intelligence Adaptative.

Questionner l’application universelle des tests neurocognitifs

Questionner l’application universelle des tests neurocognitifs

Il est question dans cet article de quantifier l’influence de la nationalité des participants sur l’évaluation de la cognition sociale.

Le résultat de cette étude démontre qu’il existe, pour un même test cognitif, une représentation mentale différente des questions qui entrainent une forte variation des réponses (20%) selon la nationalité, la culture, la langue et les normes sociales des sujets interrogés.

Ce pourquoi, chez Naceol, le diagnostic RAICE fait l’objet d’une démarche d’amélioration continue grâce à des validations externes et itératives par des spécialistes de la métrologie. Il est étudié sur les populations renseignées, à partir des bases de données collectives par des méthodes exploratoires multidimensionnelles de type analyses factorielles. Les analyses factorielles et les analyses par composantes principales ainsi que d’autres méthodes exploratoires multidimensionnelles permettent de faire la synthèse de l’information contenues. Elles recherchent les corrélations entre les items des réponses au questionnaire en faisant ressortir les axes principaux des piliers de Santé et de Bien-être d’une population particulière.

RAICE : Qualité de vie et conditions de travail 

RAICE : Qualité de vie et conditions de travail 

L’Organisation Mondiale de la Santé définit la qualité de vie comme la « perception qu’a un individu de sa place dans l’existence, dans le contexte de la culture et du système de valeurs dans lesquelles il vit, en relation avec ses objectifs, ses attentes, ses normes et ses inquiétudes ». Cette définition englobe à la fois : l’état somatique, l’autonomie physique, l’état psychologique, le fonctionnement psychologique, le bien-être, les interactions sociales, les activités professionnelles et les ressources économiques.

De plus, l’Accord National Interprofessionnel (ANI) de 2013, définit la QVCT comme outil qui concilie amélioration des conditions de travail et performances de l’entreprise.

RAICE : le premier indicateur QVCT complet de qualité de vie au travail 

RAICE : le premier indicateur QVCT complet de qualité de vie au travail 

RAICE est composé :
* D’un score QVCT noté sur 100 qui donne la vision synthétique de l’état actuel de l’entreprise.
* De 5 dimensions RH notés sur 20 (Leur somme génère le score QVCT) correspondant chacun à une dimension RH.
* D’un indice de confiance qui donne une indication de l’évolution future (positive ou négative) du score QVCT.

FASCIATHERAPIE : Prévention TMS & RPS

FASCIATHERAPIE : Prévention TMS & RPS

Une toile d’araignée dans l’organisme.
Des tissus connectés les uns aux autres qui enveloppent nos #muscles, nos #tendons, nos #organes et qui soutiennent nos #os.
Ils forment un réseau complexe reliant le sommet du crâne aux orteils … de la peau jusqu’à l’intérieur de la #cellule.

Nos clients & le RAICE

Nos clients & le RAICE

Nos clients sont convaincus que :
* L’entreprise est consciente que la principale ressource est sa ressource humaine. Et que le principal capital de ses ressources humaines est leur santé.
* La santé est un facteur clé de l’amélioration de la qualité de vie et des conditions de travail. Et que la qualité de vie est un vecteur de la performance individuelle, sociale, organisationnelle et adaptative.

L’urbanisme : un déterminant majeur de la santé des populations

L’urbanisme : un déterminant majeur de la santé des populations

Il est question de l’impact de l’urbanisation sur notre santé voire sur notre qualité de vie. Il est évoqué des concepts, qui semble à priori contradictoire, entre urbanisme favorable à la santé et/ou choix qui minimisent l’exposition des populations à des facteurs de risque.

Du CARE au RAICE

Du CARE au RAICE

Le diagnostic QVCT ✅ : Atelier santé RAICE de Naceol rempli par le sujet d’étude sur la base du volontariat peut mettre à jour facilement plusieurs piliers d’éléments constitutifs de la santé et du Bien-Etre.

Les 14 thèmes abordés dans nos actions de formations

Les 14 thèmes abordés dans nos actions de formations

Trois axes de travail sont identifiés en matière de prévention santé et sécurité :
La nécessité de prendre en compte les facteurs de risques dans leur globalité, compte-tenu de leurs interactions.
La nécessité d’une approche pluriprofessionnelle et interdisciplinaire.
L’intérêt de démarche d’intervention intégrant tous les niveaux de prévention.

CSE

CSE

A compter du 1ᵉʳ janvier 2018 le Comité Social et Environnemental remplace les instances représentatives suivantes : délégués du personnel, comité hygiène sécurité et conditions de travail et comité d’entreprise,

Prévenir les allergies professionnelles

Prévenir les allergies professionnelles

Source INRS : Les allergies professionnelles peuvent en effet avoir des conséquences socio-économiques lourdes. Elles nécessitent le plus souvent un aménagement de poste, un reclassement ou une réorientation professionnelle des travailleurs concernés.