La psychomotricité joue un rôle important dans le monde du travail, notamment dans les domaines où la coordination motrice, la perception sensorielle et la cognition sont nécessaires. Voici quelques-uns des aspects où la psychomotricité peut être pertinente dans le contexte professionnel :

Réadaptation professionnelle : Dans les cas de blessures ou de handicaps affectant la motricité ou les fonctions cognitives, les psychomotriciens peuvent aider les individus à retrouver leurs capacités fonctionnelles afin de retourner au travail ou de s’adapter à de nouveaux postes.

Ergonomie : La psychomotricité peut contribuer à l’amélioration des conditions de travail en identifiant et en proposant des solutions pour réduire les risques de troubles musculo-squelettiques, de fatigue ou de stress liés à l’ergonomie des postes de travail.

Gestion du stress et des émotions : En enseignant des techniques de relaxation, de gestion du stress et de régulation émotionnelle, la psychomotricité peut aider les employés à mieux gérer les pressions et les défis du milieu professionnel.

Développement des compétences sociales : La psychomotricité peut également jouer un rôle dans le développement des compétences sociales et de la communication, en favorisant la coopération, la confiance en soi et l’assertivité au sein des équipes de travail.

Formation et coaching : Les psychomotriciens peuvent fournir une formation et un coaching individuel ou de groupe pour améliorer les performances professionnelles en travaillant sur des aspects tels que la concentration, la mémoire, la prise de décision et la résolution de problèmes.

En résumé, la psychomotricité peut contribuer à promouvoir le bien-être, la santé mentale et la performance des individus dans le contexte professionnel en intervenant sur divers aspects liés à la motricité, à la cognition et au comportement.

Le bilan bien–être et performance RAICE participe à bâtir une société meilleure en aidant les organisations à faire de l’entreprise un lieu de promotion et d’éducation à la santé. Santé et éducation sont étroitement liées et constituent ensemble le socle sur lequel s’appuie une dynamique de la réussite : l’éducation contribue au maintien de la santé et la santé procure les conditions nécessaires aux apprentissages. Les entreprises qui intègrent la santé, la qualité de vie au travail (QVT), l’amélioration des conditions de travail (QVCT) au cœur de leur stratégie RH sont mieux préparées à relever les défis du monde du travail présent et futur.