Tous publics
25 minutes
Intra-entreprise
Inter-entreprise
Devis sous 48H 

Formation Impedancemetrie & Test RUFFIER DICKSON

Cette formation en entreprise permet de mesurer la composition corporelle & l’adaptation à l’effort (préconisation sur les actions d’amélioration).

Contexte de la formation

La Santé en France : L’espérance de vie augmente, mais pas celle de l’espérance de vie en bonne santé. Il est constaté : 

  • Une augmentation des maladies chroniques, qui touchent aujourd’hui plus d’un tiers de la population française.
  • Une augmentation du taux d’obésité symptomatique d’une dégradation de l’hygiène de vie.
  • Seuls 25 % des Français pratiquent au moins 2h30 d’activité physique par semaine.
  • Seulement 14,9 % des Français mangent cinq portions ou plus de fruits et légumes par jour.
  • Une augmentation des comportements d’alcoolisation ponctuelle.
  • Les maladies sociales liées aux modes de vie et de consommation des sociétés de l’ère post-industrielle se développent. 
  • Le stress touche un Français sur deux et a des répercussions sur le sommeil, le comportement, la vie professionnelle et privée mais aussi sur le corps. 
  • La résurgence de maladies infectieuses dans les dernières décennies est une conséquence de la modification des écosystèmes.

enjeux entreprise

L’amélioration continue de la santé et du bien-être est au cœur de tous les débats et programmes nationaux tant dans le domaine public que dans le cadre du travail. Parmi les directives proposées, nous retenons :

  • Améliorer de façon continue la santé, la sécurité, le bien-être de l’individu,
  • Développer une approche intégrée et globale des risques et de la santé,
  • Articuler politique de santé et santé au travail,
  • Faire du lieu de travail un lieu de promotion et de préservation de la santé
  • Lutter contre la sédentarité et l’obésité,
  • Promouvoir et augmenter le niveau d’activité physique.

Cette action s’inscrit dans le cadre d’une politique d’amélioration continue de la santé et de la sécurité :

  • Directive européenne N°89/391/CEE du 12 juin 1989
  • Loi N°91-1414 du 31/12/1991 – article L. 4121-2 : Principes généraux de prévention
  • Décret n° 2001-1016 du 5 novembre 2001 : document unique sur l’évaluation des risques professionnels

but de la séance individuelle

  • Promouvoir la Santé par l’agir.
  • Engager une démarche de prévention et de donner l’impulsion nécessaire à une véritable mobilisation de tous les acteurs internes et externes à l’entreprise. 
  • Obtenir des mesures qualitatives et quantitatives d’aide à la décision en matière de santé à visée individuelle et organisationnelle.
  • Accompagner le salarié à déterminer des objectifs clairs et personnalisés d’amélioration.
  • Proposez à l’entreprise des réponses appropriées et adaptées portant sur 2 facteurs corrélés de la santé et bien-être que sont l’activité physique et l’alimentation.

objectifs pédagogiques

Aidez les collaborateurs à garder ou à retrouver leur équilibre physique émotionnel et mental.

  • Diagnostiquer la composition corporelle.
  • Evaluer la capacité d’adaptation à un effort et évaluer la capacité de récupération.
  • Identifier les besoins nécessaires pour préserver les équilibres.
  • Prévenir les risques susceptibles de nuire à la santé et au bien-être d’un individu, d’un collectif.
  • Identifier les sources de motivation et de l’agir.
  • Déterminer les actions d’amélioration en corrélation d’objectifs atteignables.
  • Mobiliser les forces personnelles.
  • Développer le pouvoir d’agir par la responsabilité, l’initiative, la coopération et l’engagement d’un individu, d’un collectif.

Prérequis

  • Visite médicale à jour.
  • Document d’évaluation des risques à jour.
  • Ne pas avoir pratiqué de sport avant le test.
  • Ne pas sortir de la douche ni d’une piscine.
  • Ne pas avoir trop mangé ni trop bu.
  • Ne pas avoir de broche/plaque (chirurgie).
  • Ne pas faire le test en cas de port de PACEMAKER et en cas de GROSSESSE.
  • Information sur la situation de travailleur handicapé.

moyens pédagogiques

    • Partie théorique : Rappel sur la démarche globale consistant à appréhender l’être humain comme un tout, dans sa dimension physique, mentale et émotionnelle. Informer de la place de l’alimentation et de l’activité physique comme facteurs corrélés dans le maintien de ses équilibres biologiques. 
    • Partie pratique : Mesure de la composition corporelle & mesure de la capacité cardiovasculaire d’adaptation à l’effort.
    • Intervenants : Formateurs RAICE avec une spécialité Educateur sportif, Ostéopathe, Diététicien.
    • Matériel pédagogique : Impédancemètre professionnel InBody 270

    sanction de la formation

    • Cette formation est sanctionnée par une attestation individuelle de fin de formation.

    méthodes pédagogiques

      • Cette action, sous la forme de 2 ateliers ludiques et interactifs, vous propose une approche multifactorielle, multidimensionnelle et multithématique. Elle a une fonction bénéfique, préventive voire thérapeutique sur les sujets volontaires. Elle permet de réduire les biais cognitifs par les mesures qualitatives et quantitatives obtenues. Elle améliore l’état de présence et de conscience par le développement de l’attention à soi. Elle vise l’unification du sujet redonnant accès au plaisir de se sentir vivant.

      Programme

      La séance se compose de 3 étapes :

      • Tests corrélés d’évaluation : 
      • Mesure de la composition corporelle 
      • Mesure de la capacité d’adaptation à l’effort
      • Analyse des mesures qualitatives et quantitatives
      • Plan d’actions : Identifier un objectif et déterminer les actions d’amélioration associées

      Test d’impédancemétrie :

      La composition corporelle fait état des différents éléments qui constituent le corps, tels que les muscles, les minéraux, l’eau ou la masse grasse. Une analyse de composition corporelle permet une appréciation qualitative et pertinente du corps :

      • Détecter les facteurs de risque comme un taux de graisse élevé ou une perte de masse musculaire
      • Détecter les asymétries corporelles
      • Détecter un problème de rétention d’eau ou à l’inverse de déshydratation

      Appréhender ces informations est nécessaire pour comprendre son statut nutritionnel et permet de définir un diagnostic pertinent.

      Les mesures du diagnostic sont :

      • Le poids du corps est la somme de l’eau corporelle, des protéines, des minéraux et de la masse grasse corporelle. 
      • Analyse de poids, de la masse musculaire squelettique et de la masse grasse.
      • Bilan IMC (Indice masse corporelle) et TGC (Taux de Graisse Corporelle)
      • Analyse segmentaire de la masse maigre (déséquilibre visible) 
      • Analyse segmentaire de la masse grasse
      • Score : évaluation synthèse de la composition corporelle) 
      • Contrôle du Poids : poids cible, répartition de la composition
      • Rapport taille-hanche est le ratio du tour de taille par rapport au tour de hanche. Le Niveau de Graisse Viscérale est un indicateur sur la surface de graisse entourant les organes internes de l’abdomen. 
      • Aspect nutritionnel : métabolisme de base

      Test de Ruffier Dickson :

      Réaliser un test physique d’adaptation à l’effort permet d’évaluer son aptitude à l’effort et sa capacité de récupération. En se basant sur les variations de fréquence cardiaque, suite à un effort physique lié à un exercice de musculation, ce test permet d’évaluer l’état de forme d’un individu. Il permet de comprendre au moins 2 notions :

      • Les personnes ayant un bon entrainement physique régulieront un rythme cardiaque au repos qui ralentit au fil des mois, ce qui est gage de longévité.
      • Les personnes ayant spontanément une fréquence cardiaque basse sont avantagées et présentent une meilleure aptitude à l’effort.

      L’activité physique sur la capacité cardio-vasculaire permet :

      • Une fréquence cardiaque moins élevée au repos et à l’effort
      • Maintient la santé des muscles
      • Aide à la santé du cœur par baisse de la tension artérielle
      • Gain d’énergie par une meilleure récupération
      • Une augmentation de la capacité à réaliser un effort dans le temps
      • Génère la production d’endorphines : hormones qui permettent au corps de se mettre en position « d’extase », de se recharger en énergie et de lutter contre le stress.

      suivis dynamiques individuel et collectif

      Réaliser de manière périodique, ces 2 tests corrélés permettent :

      • De suivre l’évolution continue de la santé d’une population au sein d’une organisation.
      • D’apprécier les bénéfices d’une meilleure alimentation et d’un entraînement physique régulier.
      • D’encourager, rassurer et motiver les collaborateurs à poursuive leur travail.
      • De réajuster les actions d’amélioration.
      • D’éviter les troubles Musculosquelettiques et concourir à la prévention des risques psychosociaux
      • D’améliorer la Responsabilité, l’Autonomie, l’Initiative, la Coopération et l’Engagement.