Toute personne ayant un rôle d’encadrement et/ou à responsabilité au sens large
4 jours
Intra-entreprise
Inter-entreprise
Devis sous 48H 

Formation Leader & Second Ship Positif

Cette formation est dispensée en entreprise, pour comprendre et pratiquer l’intelligence collective, accompagner le changement et la transformation d’une organisation.

 

Contexte de la formation

La Santé en France : L’espérance de vie augmente, mais pas celle de l’espérance de vie en bonne santé. Il est constaté : 

  • Une augmentation des maladies chroniques, qui touchent aujourd’hui plus d’un tiers de la population française.
  • Une augmentation du taux d’obésité symptomatique d’une dégradation de l’hygiène de vie.
  • Seuls 25 % des Français pratiquent au moins 2h30 d’activité physique par semaine.
  • Seulement 14,9 % des Français mangent cinq portions ou plus de fruits et légumes par jour.
  • Une augmentation des comportements d’alcoolisation ponctuelle.
  • Les maladies sociales liées aux modes de vie et de consommation des sociétés de l’ère post-industrielle se développent. 
  • Le stress touche un Français sur deux et a des répercussions sur le sommeil, le comportement, la vie professionnelle et privée mais aussi sur le corps. 
  • La résurgence de maladies infectieuses dans les dernières décennies est une conséquence de la modification des écosystèmes.

enjeux entreprise

L’amélioration continue de la santé et du bien-être est au cœur de tous les débats et programmes nationaux tant dans le domaine public que dans le cadre du travail. Parmi les directives proposées, nous retenons :

  • Améliorer de façon continue la santé, la sécurité, le bien-être de l’individu,
  • Développer une approche intégrée et globale des risques et de la santé,
  • Articuler politique de santé et santé au travail,
  • Faire du lieu de travail un lieu de promotion et de préservation de la santé
  • Lutter contre la sédentarité et l’obésité,
  • Promouvoir et augmenter le niveau d’activité physique.

Cette action s’inscrit dans le cadre d’une politique d’amélioration continue de la santé et de la sécurité :

  • Directive européenne N°89/391/CEE du 12 juin 1989
  • Loi N°91-1414 du 31/12/1991 – article L. 4121-2 : Principes généraux de prévention
  • Décret n° 2001-1016 du 5 novembre 2001 : document unique sur l’évaluation des risques professionnels

Approche globale

Connaissance – Reconnaissance – Renaissance

Le contexte actuel des entreprises et institutions est en perpétuel évolution. Les salariés n’ont pas forcément le sentiment d’avoir une lisibilité de ces transformations. A cela s’ajoute la nécessité de comprendre et de s’adapter à un monde en perpétuel mouvement. L’individu se retranche et l’individualisme prend place. Penser alors ensemble devient complexe.

Les organisations et la fonction managériale doivent être à la hauteur de ces problématiques, permettre aux salariés de comprendre les enjeux de l’entreprise et de trouver avec eux les réponses qui en découlent. L’encadrement doit prendre en compte la complexité des relations humaines, les risques potentiels pour trouver une posture et des actions adaptées, qui favorise le travail ensemble.

Ce contexte favorise une anxiété latente voire persistante, qui est renforcée par une temporalité qui semble plus pressante, et une responsabilité chargée émotionnellement. Les interactions avec les clients, avec le territoire, avec certains collaborateurs et au sein même des équipes se complexifient alors qu’elles demandent plus d’efficacité.

Les émotions émergent naturellement. L’efficience individuelle et l’intelligence collective perdent de leur dynamique. Le maintien des équilibres et des relations qui régissent l’Humain, l’Organisation, le Management et les Espaces de travail sont fragilisés.

Naceol propose au travers de Ce programme de permettre à tous dirigeants, managers, salariés de faire émerger l’individu au sein d’un collectif et que le collectif renforce les compétences de l’individu. La posture est alors de diriger une équipe de collaborateurs dans cette dynamique et de faire valoir ce postulat. Cette attitude nécessite de se faire confiance et de faire confiance à ses collaborateurs : Précepte du RAICE.

objectifs GÉNÉRAUX

  • Accompagner les dirigeants, managers, acteurs de prévention à s’engager et déployer une gouvernance de Santé comme levier de performance individuelle, sociale, organisationnelle et adaptative.
  • Accompagner les dirigeants à réussir la transformation de l’entreprise en leur proposant les programmes les plus innovants et les plus efficaces, issus des dernières avancées scientifiques et à devenir des leaders qui favorisent le second ship positif.
  • Développer le sentiment d’utilité sociale du manager pour les autres, pour l’entreprise mais aussi au-delà pour le client, pour un territoire et ses habitants. Amener de la cohérence et du sens au travail réalisé et à la fonction. 
  • Développer le pouvoir d’agir afin que les individus accèdent ensemble ou séparément à une plus grande possibilité d’agir sur ce qui est important pour eux-mêmes, leurs proches ou le collectif auquel ils s’identifient

objectifs pédagogiques

Comprendre et pratiquer le programme du Leader et second ship positif :

  • Développer une meilleure connaissance et conscience de soi.
  • Augmenter l’autonomie et la capacité d’agir.
  • Consolider une posture et gesture managériale.
  • Rompre l’isolement du manager.
  • Limiter l’épuisement professionnel.
  • Aider le manager à opérer une transformation personnelle profonde.
  • Donner les clés pour mieux comprendre son environnement et repenser son modèle de management.
  • Apporter des réponses opérationnelles pour incarner les attitudes et les comportements d’un manager positif.
  • Développer un regard curieux et bienveillant vis-à-vis des autres membres du groupe.
  • Travailler avec le regard du groupe.
  • Identifier ensemble les situations qui fonctionnent et les modéliser pour mieux les reproduire.
  • Être plus à l’aise et confiant dans son attitude et sa posture.
  • De développer la Responsabilité, l’Autonomie, l’initiative, la Coopération et l’Engagement.
  • Être dans le bien vivre et le bien vieillir ensemble.


déroulé

Le programme prendra la forme d’ateliers périodiques :

Les ateliers périodiques sont dispensés sur plusieurs semaines ou sur plusieurs mois, à fréquence et à intervalles réguliers. L’acquisition des connaissances et de l’autonomie nécessite un plus long apprentissage. La progression s’effectue par paliers avec un travail individuel entre chaque atelier. L’intervenant contrôle et mesure par suivi dynamique l’expérience acquise de chaque participant au début de chaque atelier.

Dans le contexte actuel, nous proposons de réaliser pour chaque groupe présentant 6 à 8 participants, managers, un programme composé par 8 ateliers d’une demi-journée avec une fréquence bimensuelle.

Cette dynamique amènera une régularité qui favorisera le suivi et l’évolution des participants. Une régularité pour évoquer les situations éprouvées sur le terrain et les faire évoluer, pour favoriser un climat de confiance entre l’animateur de l’atelier et les participants et entre eux, pour favoriser une analyse de la pratique professionnelle, s’imprégner des codes de l’atelier et des savoirs être des participants, pour s’autoriser et autoriser les autres à une transformation personnelle et professionnelle qui favorisera une coopération.

Une régularité, enfin, pour permettre une assimilation des connaissances acquises lors des ateliers et entre chaque atelier. Effectivement des exercices courts seront à réaliser en dehors des ateliers de manière hebdomadaire sur le lieu professionnel. Les participants pourront aussi s’approprier les documents apportés par Nacéol sur les notions de management abordés. Les participants pourront également faire des propositions pour approvisionner ces lieux.

Une fréquence qui permettra de faire resurgir des émotions, des états, un regard sur soi et faire évoluer positivement la représentation des résultats.

Prérequis

  • Niveau d’étude secondaire
  • Visite médicale à jour
  • Document d’évaluation des risques à jour
  • Information sur la situation de travailleur handicapé

moyens pédagogiques

  • Partie théorique : Le contenu des ateliers « Leader et secondship positif » se base sur les nouvelles recherches des Sciences Humaines : les Neurosciences, la psychologie positive, la pleine conscience, le développement du pouvoir d’agir et la rééducation psychosensorielle.

  • Partie pratique : Ateliers périodiques qui ont pour objectif, dans a progression par paliers avec un travail individuel entre chaque atelier d’acquérir des connaissances, des compétences et de l’autonomie. L’intervenant contrôle et mesure par suivi dynamique l’expérience acquise de chaque participant au début de chaque atelier. Il est utilisé les outils de l’intelligence collective : méthodes pédagogiques qui active le collectif des participants. 

  • Matériel pédagogique : Power point, vidéos pédagogiques, support pédagogique

  • Document & Support : Après chaque séance, il est donné un livret contenant les consignes pour chaque pratique proposée. Pour vous permettre à la fois de bénéficier et d’amplifier les effets du programme, d’avoir une vision d’ensemble de votre pratique, de vous aider à faire le bilan de fin de programme et de répondre facilement au questionnaire post-programme, vous aurez votre journal de pratiques. 

C’est un journal que vous pourrez utiliser en fin de journée tout au long de la semaine pour noter celles réalisées et vos commentaires sur ce que ces pratiques vous aurons permis de découvrir. Vous pourrez y noter aussi les points d’appui et compétences que vous avez mobilisés et/ou mis en place pour vous engager dans la pratique et la rendre profitable.

  • Intervenants : Professionnels de la Psychologie Clinique et Sociale, psychologie de la santé, issues des Universités Françaises. Formés à cette pratique aux USA, Suisse (Diplôme MBSR : Mindfulness Based Stress Reduction ; MBCT : Mindfulness Based Cognitive therapy ; MBI : Mindfulness Based Intervention).

sanction de la formation

  • Cette formation est sanctionnée par une attestation individuelle de fin de formation.

méthodes pédagogiques

Les modalités du Leadership positif :

  • Au travers de séances de travail par groupe de 6 à 8 collaborateurs, nous travaillons sur un processus d’auto-évaluation pour conduire ses propres transformations.

  • Au travers d’exercices simples et courts (10 à 15 minutes), les collaborateurs identifient leurs forces, les biens communs de l’entreprise et des humains qui composent leur équipe.

  • Nous nous appuyons sur des situations de terrain que rencontrent les collaborateurs pour les aider à transformer leurs postures.

Important : nécessité d’un engagement personnel qui se traduit par une pratique quotidienne des exercices abordés en séance et par une intégration de ceux-ci dans des projets actions professionnels. La participation active de chaque participant et toutes les précisions et/ou propositions que chacun peut apporter soit par écrit soit par oral au cours du programme et/ou lors du bilan seront pris en considération pour faire évoluer le programme.

  • Les outils scientifiques utilisés : La Psychologie positive, neurosciences et pleine conscience, développement du pouvoir d’agir ; des nouveaux outils au service du manager pour accompagner la transformation de l’entreprise : 
  • Se transformer pour ne pas rester figé dans des postures managériales en parfait décalage avec les attentes hiérarchique, autoritaire.
  • Réinventer les règles du leadership à partir de ses intuitions et en lien avec celles de ses collaborateurs et parties concernées.
  • Favoriser l’altruisme pour travailler sur le bien commun de l’entreprise et des collaborateurs qui la composent.
  • Favoriser la compassion pour travailler les notions de responsabilité et d’exigence.
  • Favoriser la bienveillance pour réconcilier performance économique et performance humaine.

  • Le leader positif est amené à travailler sur lui pour développer de nouvelles aptitudes et ressources, telles que l’intégrité, l’éthique ou l’équité.
  • C’est par sa propre transformation que le manager réussira celle de son équipe. 
  • Réfléchir à une organisation et une culture de travail positives pour réussir les transformations successives.
  • Trouver de nouvelles clés opérationnelles pour réussir la transformation des organisations tout en créant les conditions de leur performance et de l’épanouissement de leurs collaborateurs.

bénéfices

Au niveau psychologique :

  • Diminution du stress perçu, meilleure tolérance de la tension et du stress
  • Diminution de la détresse psychologique
  • Régulation des émotions
  • Réduction des pensées négatives
  • Augmentation du bien-être et de la satisfaction de la vie

Au niveau cognitif :

  • Meilleure concentration et efficience personnelle
  • Développement de l’attention
  • Amélioration de la gestion de l’incertitude
  • Augmentation du sentiment de contrôle

Sur le terrain :

  • Gérer les événements avec davantage de discernement
  • Harmoniser les relations interpersonnelles
  • Améliorer la qualité d’écoute, de dialogue et de communication
  • Augmenter sa capacité à gérer son stress et appréhender celui de ses collaborateurs
  • Augmenter l’attention et la concentration

durée

  • Atelier : 8 Ateliers
  • Durée de l’atelier : 3H45
  • Périodicité entre chaque atelier : 15 jours (2 par mois sur 4 mois)
  • Durée totale de la formation : 4 jours
  • Participant : 6 à 8 participants

Déroulé

Le programme vise à :

  • Réorienter l’attention vers les aspects satisfaisants du quotidien, des situations professionnelles, du management que ce soit à propos de soi, de ses interactions ou extérieur à soi (les autres, l’environnement). Les émotions négatives réduisent notre champ attentionnel. Nous avons tendance à repérer davantage les éléments négatifs car ils surviennent moins fréquemment. Les émotions positives permettent d’élargir le champ attentionnel et ainsi de prendre en compte plus d’éléments, ce qui favorise une meilleure capacité à résoudre des problèmes et à s’adapter aux différentes situations rencontrées.

  • Développer une attitude de bienveillance, non-jugement par rapport à soi, autrui et l’environnement. Nous avons tendance à juger ce que nous observons, ce qui a tendance à générer une réponse automatique en fonction des représentations préétablies que nous avons. Ce programme vise à faire de nouvelles expériences dans le but d’assouplir nos préjugés, d’apprendre à voir les choses sous différents angles. Cette flexibilité mentale permet d’établir des relations constructives et de faire face aux situations difficiles avec plus de créativité et d’efficacité.

  • Développer l’engagement dans des actions qui correspondent à vos valeurs et aux besoins psychologiques fondamentaux que sont le besoin de connexion sociale, de sentiment de compétence et d’autonomie. Ce dernier point du programme est essentiel. Lorsque nous sommes stressés, nous avons tendance à nous replier sur nous-mêmes. Les émotions positives sont des facteurs motivants qui nous aident à aller de l’avant, nous donnent davantage confiance en nous et dans les autres. C’est pourquoi ce type d’émotion peut être utilisé comme moyen d’améliorer ce qui nous tient à cœur et ce qui peut être utile.

Théorie et exercices pratiques :

  • ATELIERS 1 & 2 :

1/ Mes Forces et repérer vos forces principales : 

Un questionnaire à remplir sur les forces vous permettra d’identifier les 5 forces qui vous caractérisent le plus ; cela ne veut pas dire que les forces que vous aviez identifiées par vous-mêmes ne sont pas justes, c’est simplement un complément d’information sur lequel vous pourrez vous appuyer pour la suite du programme. Les recherches montrent que le fait d’utiliser davantage ses forces dans son quotidien améliore l’efficacité au travail et le bien-être des individus

2/ 3 évènements satisfaisants :

Réorienter l’attention vers les événements satisfaisants

3/ Mes Forces en action et utiliser ses forces :

Les besoins psychologiques fondamentaux sont le besoin de connexion sociale, de sentiment de compétence et d’autonomie. Cette pratique vient renforcer le sentiment de compétence et d’autonomie. Par ailleurs, les études montrent que pour développer ou amplifier nos forces les moins actives, il est paradoxalement plus efficient d’amplifier celles déjà opérantes que de s’attacher à faire grandir les moins présentes.

Parmi les forces que vous avez identifiées qui vous caractérisent le plus, nous vous proposons d’en choisir une puis de faire appel à votre créativité pour la mettre en œuvre un peu plus dans la semaine. Vous pouvez l’utiliser plus encore dans les domaines où vous la repérée déjà et/ou l’utiliser au service d’autres domaines.

4/ Observer les forces d’autrui :

Renforcer les forces d’autrui augmente la connexion sociale, améliore le bien-être d’autrui, ce qui en retour nous rend plus heureux (phénomène de contagion émotionnelle : on est affecté par l’état émotionnel de ceux que l’on côtoie, mais aussi la bienveillance envers autrui augmente le sentiment d’être utile, le sentiment que la vie a du sens, ce qui est fortement corrélé au bien-être).

  • ATELIERS 3 & 4 :

1/ Être présent au présent et développer la pleine conscience (Mindfulness) :

Savourer un aliment : Prenez tout le temps dont vous avez besoin pour l’explorer, si on peut le prendre dans les mains, on peut d’abord découvrir les yeux fermés par le toucher, le son près de l’oreille quand on l’approche, l’odeur, la vue,

2/ Savourer un moment passé avec autrui : Nous avons tendance à courir après le temps et l’on oublie parfois de profiter pleinement de la présence d’autrui. Chaque jour nous vous proposons de prendre un temps pour simplement être là, en présence d’autrui et savourer ce moment.

3 /Focus et repérer les forces dans votre environnement :

Aiguiser notre regard à repérer aussi ce qui est satisfaisant dans notre environnement.

4/ L’activité qui me fait du bien et développer la bienveillance envers soi

Nous avons parfois du mal à développer une attitude bienveillante envers nous- même. Etonnamment les recherches montrent que l’on peut aussi modifier l’attitude en changeant d’abord les comportements. Donc une façon de développer la bienveillance envers soi consiste à identifier et mettre en œuvre des activités qui vous font du bien. Par exemple, prendre un temps pour aller marcher dans la nature, prendre un temps pour s’asseoir à une terrasse de café (enrichir avec lien sur le sens), prendre un temps pour appeler un ami que l’on n’a pas vu depuis longtemps, avoir le sentiment d’un travail bien fait.

Parmi 5 activités que vous aviez notées pendant la séance, choisissez-en au moins une à mettre en œuvre au cours de cette semaine. 

4/ Mon plus petit pas possible – S’engager dans des actions/projets en lien avec ses valeurs. 

Le déterminant du bien-être le plus important est le sentiment que la vie a du sens. Nous pouvons développer cela en identifiant nos valeurs et en mettant en œuvre les actions qui vont les satisfaire. Il ne suffit pas de penser, il faut agir dans ce sens ce qui permet de développer un sentiment de congruence entre ce que l’on est, ce que l’on pense, ce que l’on réalise. Déterminer dans le cadre de son management quelles sont nos valeurs et en quoi elles sont congruentes avec ce que nous mettons en œuvre. Identifier ensemble les fondamentaux du management. 

Exercices 

5/ Qu’est-ce que je fais de tes bonnes nouvelles ?

Être attentif aux événements positifs pour autrui/bonnes nouvelles d’autrui. Les recherches montrent que ce qui prédit le plus le bonheur durable dans les couples n’est pas la façon de réagir aux événements négatifs, mais aux bonnes nouvelles.

Exercices 

  • ATELIERS 5 & 6 :

1/ Être mon meilleur ami – Développer la bienveillance envers soi :

Nous avons parfois tendance à nous autocritiquer un peu trop, et cela n’est pas toujours utile pour avancer. La bienveillance envers soi est une alternative possible qui permet à la fois de mieux s’adapter aux situations et de réduire les tensions inutiles. Cela ne veut pas dire que vous n’acceptez pas de voir le problème, il s’agit juste de développer une attitude qui favorise une plus grande ouverture, ce qui facilite le changement s’il semble bénéfique.

Exercices 

2/ Je vous connais ? (re)-découvrir un (des) collaborateur(s) :

Prêter attention à l’autre : parfois lorsque nous fréquentons depuis longtemps une personne, un collaborateur, nous oublions de nous intéresser réellement à ce qu’il est aujourd’hui, à ce qu’il apprécie, à ce qu’il souhaiterait faire réellement…

3/ L’activité qui me fait du bien :

Développer la bienveillance envers soi.

4/ Le bonheur à une odeur – Savourer l’instant présent.

5/ Le journal de gratitude :

Nous avons tendance à remarquer surtout ce qui est difficile dans les relations, le tort que d’autres peuvent nous causer, mais nous nous attardons moins souvent sur ce que les autres nous apportent, comment ils contribuent à ce que l’on est aujourd’hui.

Nous proposons de réaliser un petit « journal de gratitude » pour aider à repérer ces petites attentions, ces attitudes, parfois simplement la présence d’autrui.

Explorer pourquoi nous éprouvons cette gratitude. Cette recherche est de nature à vous relier à vos valeurs et à éclairer encore un peu plus ce qui donne du sens à votre vie.

  • ATELIER 7 & 8 :

1/ 5 gestes de bienveillance – prendre soin d’autrui :

Nous avons parfois l’impression que les compliments ou les petits actes de gentillesse ne sont que des futilités comparées à toutes les difficultés que l’on peut rencontrer. Pourtant, certaines personnes dépérissent petit à petit par manque de « futilités » de ce type. Les petits actes bienveillants peuvent faire beaucoup de bien aux autres et améliorent les relations.

2/ Mes interactions satisfaisantes et réorienter l’attention vers les personnes que nous apprécions :

Nous avons tendance à repenser beaucoup le soir aux personnes qui nous ont causé du souci au cours de la journée. Vous avez pu être perturbé par un courriel, par un appel, par une discussion tendue. Nous ruminons parfois ces mauvais moments passés et plus nous ruminons, plus cela génère de la colère, du ressentiment et cela renferme notre attention ce qui n’aide pas à trouver des solutions créatives pour remédier à la situation et améliorer la relation.

3/ J’opère ma transformation : 

Repérer sans le juger, notre pilote automatique. Exercices de pleine conscience. 

4/ J’évalue à l’aide d’un tableau, d’une échelle :

La fréquence avec laquelle je mobilise chacune des habiletés du leader : « je suis au clair avec mes valeurs… » « je cherche à tirer parti des points forts des membres de mon équipe ». 

5/ Je progresse dans ma prise de parole en tant que leader :

 « Je prends conscience de mon état avant de prendre la parole en réunion » ; « j’écris les idées principales » « je prends confiance » ; « j’ai confiance en mes collaborateurs » …

    suivis dynamiques

    • Mesurer la satisfaction des participants
    • Encourager, rassurer et motiver les participants à poursuive leur travail
    • Contrôle et validation des expériences vécues, des acquis et actualisations des compétences
    • Réajuster les actions
    • Proposer des exercices complémentaires
    • Suivre l’évolution continue des équilibres d’une population au sein d’une organisation.
    • Améliorer la Responsabilité, l’Autonomie, l’Initiative, la Coopération et l’Engagement de chacun.