Tous publics
2 jours soit 14h
Intra-entreprise
Inter-entreprise
Devis sous 48H 

Formation pour devenir acteur de la santé

Dispensée en entreprise, cette formation traite de l’équilibre postural, la mobilité articulaire, l’éveil musculaire et la prévention des TMS. 

Contexte de la formation

La Santé en France : L’espérance de vie augmente, mais pas celle de l’espérance de vie en bonne santé. Il est constaté : 

  • Une augmentation des maladies chroniques, qui touchent aujourd’hui plus d’un tiers de la population française.
  • Une augmentation du taux d’obésité symptomatique d’une dégradation de l’hygiène de vie.
  • Seuls 25 % des Français pratiquent au moins 2h30 d’activité physique par semaine.
  • Seulement 14,9 % des Français mangent cinq portions ou plus de fruits et légumes par jour.
  • Une augmentation des comportements d’alcoolisation ponctuelle.
  • Les maladies sociales liées aux modes de vie et de consommation des sociétés de l’ère post-industrielle se développent. 
  • Le stress touche un Français sur deux et a des répercussions sur le sommeil, le comportement, la vie professionnelle et privée mais aussi sur le corps. 
  • La résurgence de maladies infectieuses dans les dernières décennies est une conséquence de la modification des écosystèmes.

enjeux entreprise

L’amélioration continue de la santé et du bien-être est au cœur de tous les débats et programmes nationaux tant dans le domaine public que dans le cadre du travail. Parmi les directives proposées, nous retenons :

  • Améliorer de façon continue la santé, la sécurité, le bien-être de l’individu,
  • Développer une approche intégrée et globale des risques et de la santé,
  • Articuler politique de santé et santé au travail,
  • Faire du lieu de travail un lieu de promotion et de préservation de la santé
  • Lutter contre la sédentarité et l’obésité,
  • Promouvoir et augmenter le niveau d’activité physique.

Cette action s’inscrit dans le cadre d’une politique d’amélioration continue de la santé et de la sécurité :

  • Directive européenne N°89/391/CEE du 12 juin 1989
  • Loi N°91-1414 du 31/12/1991 – article L. 4121-2 : Principes généraux de prévention
  • Décret n° 2001-1016 du 5 novembre 2001 : document unique sur l’évaluation des risques professionnels

but de la formation

  • Devenir acteur positif en prévention Santé & Sécurité. 
  • Promouvoir la Santé par le mouvement.
  • Mobiliser les forces personnelles.
  • Formez vos collaborateurs à devenir référent interne en :
  • Posture et ancrage corporel.
  • Mobilité et amplitude articulaire.
  • Eveil musculaire.
  • Maîtriser les techniques en réponse aux besoins des individus et des métiers.
  • Connaitre des exercices de renforcement, d’étirement, de soulagement articulaire et musculaire.
  • Obtenir un protocole pour conduire une séance d’éveil musculaire.
  • Préparer vos équipes à leurs activités tout en limitant le risque de blessures et l’apparition de TMS.

objectifs pédagogiques

  • Étudier et comprendre le fonctionnement des composantes de notre corps.
  • Comprendre les principes de base d’anatomie et biomécanique.
  • Connaître les troubles et les douleurs liés à son hygiène de vie et à son métier.
  • Connaitre la pédagogie appliquée à la réalisation des exercices d’équilibre postural, mobilité articulaire, d’éveil musculaire.
  • Être capable d’observer et d’analyser sa situation de travail en s’appuyant sur le fonctionnement du corps humain.
  • Être capable d’animer et d’entretenir une démarche d’éveil musculaire.
  • Être capable de réaliser une séance d’échauffement afin de créer les conditions à une prise de poste efficace et sécuritaire.
  • Être capable de mettre en place des exercices de soulagement pendant et après le travail pour améliorer la récupération.
  • Améliorer les conditions et la qualité de vie et adopter une bonne hygiène de vie.

Prérequis

  • Avoir des notions d’anatomie et de biomécanique.
  • Connaître les bases d’une bonne posture et d’un bon ancrage.
  • Avoir des qualités d’animateur pour être une source de motivation.
  • Pratiquer régulièrement une activité physique et sportive.
  • Visite médicale à jour.
  • Document d’évaluation des risques à jour.
  • Information sur la situation de travailleur handicapé.

moyens pédagogiques

Cette formation d’animateur santé est basée sur une pédagogie active et participative essentiellement fondée sur des exercices, des jeux et des simulations. Les méthodes pédagogiques employées pour les ateliers sont un mélange d’apports théoriques et de pratiques comme suit :

  • Partie théorique :
  • Exercices d’auto-évaluation sur l’équilibre postural, l’ancrage corporel, la mobilité articulaire, l’activité physique.
  • Analyser les attentes et les besoins fondamentaux du tutoré et du tuteur.
  • Découvrir les vecteurs de la motivation.
  • Faire la différence entre attentes et besoins.
  • Contrôle et apport des connaissances sur les savoirs, savoir-faire, savoir être.

  • Partie pratique :
  • Accompagner l’acquisition des compétences.
  • Mettre en œuvre un transfert de compétences adapté pour gérer un groupe et animer de façon dynamique et enrichissante.
  • Accompagner et évaluer le niveau d’autonomie de l’apprenant.
  • Synthétiser les nouveaux savoirs et savoir-faire acquis.

  • Matériel pédagogique : Power point, vidéos pédagogiques.

  • Equipements pédagogiques : Tapis, élastiques, Swissball.

  • Support pédagogique : Livret des exercices réalisés.

  • Mesurer l’impact de la formation sur l’autonomie, l’initiative, l’agir des participants
  • Questionnaire d’évaluation à l’issu de la formation
  • Questionnaire d’évaluation à 1 mois

sanction de la formation

  • Cette formation est sanctionnée par une attestation individuelle de fin de formation.

équipe pédagogique

Ostéopathe – Ergonome : 

  • Equilibre postural ; Ancrage corporel ; Mobilité et Amplitude articulaire. 

Educateur sportif : 

  • Renforcement et étirement musculaire ; Proprioception et coordination des mouvements.

      méthodes pédagogiques

      Les ateliers sont dispensés sur plusieurs semaines, à fréquence et à intervalles réguliers. L’acquisition des connaissances et de l’autonomie nécessite un plus long apprentissage. La progression s’effectue par paliers avec un travail individuel entre chaque atelier. L’intervenant contrôle et mesure par suivi dynamique l’expérience acquise de chaque participant au début de chaque atelier. Cette dynamique amènera une régularité qui favorisera le suivi et l’évolution des participants. Cette fréquence permet de faire resurgir des émotions, des états, un regard sur soi et faire évoluer positivement la représentation des résultats.

      • Les ateliers ludiques et interactifs proposent une approche multifactorielle, multidimensionnelle et multithématique.

      • La formation a une fonction bénéfique, préventive et thérapeutique sur les sujets volontaires. Elle permet de réduire les biais cognitifs par la mise en mouvement du sujet lors d’ateliers interactifs. Il améliore l’état de présence et de conscience par le développement de l’attention à soi, aux Autres et au Monde. Elle vise l’unification du sujet redonnant accès au plaisir de se sentir vivant.

      • Les outils pédagogiques utilisés par les animateurs sont basés sur les Neurosciences, la psychologie positive, la pleine conscience, le développement du pouvoir d’agir et la rééducation psychosensorielle.

      • Mesurer l’impact de la formation sur l’autonomie, l’initiative, l’agir des participants
      • Questionnaire d’évaluation à l’issu de la formation
      • Questionnaire d’évaluation à 1 mois

      Programme

      Première demi-journée : 

      Théorie :

      • Initiation aux bases de l’anatomie et biomécanique

      La structure osseuse

      Les articulations

      Les ligaments

      La structure musculaire

      Les fascias

      La colonne vertébrale

      • L’équilibre postural : 

      Poids

      Gravité

      Appui : Centre de l’articulation

      Centre de gravité (point d’équilibre)

      Polygone de sustentation (surface d’appui)

      Ligne de force (verticale partant du centre de gravité et se terminant au de pression)

      • Les pathologies ou lésions les plus fréquentes :

      Expliquer les TMS (Troubles Musculosquelettiques) : Tendinite, déchirure, élongation, rupture, entorse, fracture, dégénérescence discales (hernie, protrusion), sciatique, cruralgie, cervicalgie, dorsalgie, lombalgie

      Connaître les facteurs de risque : Le traumatisme direct, la posture, la répétition d’un même geste, l’absence de relâchement pendant et après le travail, le manque de préparation physique, le manque d’échauffement, l’alimentation et hydratation, le sommeil, le stress

      Identifier le siège et le type de douleurs physiques

      Comprendre et illustrer les problèmes de dos

      L’impact du travail sans échauffement

      • Le Schéma corporel et psychomotricité :

      Prendre conscience de son corps, la forme du corps

      Perception et de la représentation que le sujet a de son corps

      Sentir et ressentir les sensations du corps

      Apprendre à le maîtriser et à en faire un instrument capable de s’exprimer et de communiquer

      Trouver une relation harmonieuse avec son corps

      Se (re)mettre en lien avec ses émotions

      Pratique : 

      • Ateliers expérientiels sur l’ancrage et la posture

      Energie

      Equilibre postural et ancrage corporel

      Force et mental

      Concentration et organisation du corps à la difficulté

      • Ateliers expérientiels sur la mobilité et l’amplitude articulaire

      Mobilité du rachis cervical

      Mobilité du rachis dorsal

      Mobilité du bassin et des hanches

      Mobilité de la ceinture scapulaire et des épaules

      Deuxième demi-journée : 

      Théorie :

      • Les bienfaits de l’activité physique et sportive 
      • Le versus physiologique

      Les réflexes

      L’appareil locomoteur (anatomie et biomécanique)

      La psychomotricité

      L’appareil cardiovasculaire et ventilatoire

      Le système hormonal

      L’énergétique

      L’alimentation

        • Le versus psychologique

      Le bien-être

      L’équilibre mental et intellectuel (sérotonine cérébrale, endomorphines)

      La gestion du stress

      La valorisation de soi

      L’appétence

      Le sommeil

        • Le versus social

      La notion de partage

      Disponibilité

      Ecoute

      Echange

      • Les différentes formes d’exercice en fonction des objectifs visés : 

      Maintien et/ou augmentation de la masse maigre

      Maintien et ou augmentation du volume musculaire

      Baisse de la masse grasse

      Maintien et ou augmentation des qualités aérobies

      Maintien des équilibres

      Amélioration de la coordination et de la proprioception

      Pratique :

      Technique de respiration et cohérence cardiaque

      La régulation des émotions, le stress, le bien-être physique

      L’action musculaire

      L’échauffement musculaire et la préparation à l’activité professionnelle

      Renforcer la sangle Abdominale

      Renforcer les muscles paravertébraux

      Renforcer les muscles de l’épaule et des bras

      Renforcer les muscles du complexe du Bassin

      Améliorer la capacité de mobilisation du rachis et de la cage thoracique 

      Relâcher les muscles du complexe du bassin

      Relâcher la chaine antérieure des cuisses et des jambes

      Relâcher la chaine postérieure des cuisses et des jambes

      La récupération et la pause active

      S’étirer et se relaxer

      Une journée entière : 

      • Théorie et Pratique :

      Construire et Préparer une session :

      Equilibre postural

      Ancrage corporel

      Eveil musculaire

      • Déroulement d’une séance :

      Le lieu

      Motivation de l’équipe

      Cadre à mettre

      Comment donner les consignes

      Quelle « place » prendre pendant la séance

      Différentes phases de l’échauffement

      Comment corriger les postures

      • Mise en situation : Présentation d’une séance par chaque participant

      Jeu de rôle

      Exercices de prise de parole

      Contrôle et correction

      Validation des connaissances et des compétences

      Echanges de la pratique

      Retours d’expérience

      Option d’accompagnement : 

      Nous recommandons un accompagnement des animateurs sur la (les) première(s) session(s).

      suivis dynamiques

      • Mesurer la satisfaction des animateurs santé
      • Mesurer la satisfaction des salariés
      • Apprécier les bénéfices d’une animation physique de la santé
      • Encourager, rassurer et motiver les animateurs santé à poursuive leur travail
      • Contrôle et validation des expériences vécues, des acquis et actualisations des compétences
      • Réajuster les actions
      • Proposer des exercices complémentaires
      • Suivre l’évolution continue de la santé d’une population au sein d’une organisation.
      • D’améliorer la Responsabilité, l’Autonomie, l’Initiative, la Coopération et l’Engagement de chacun.